Le financement de la croissance

A partir des études préalables dirigées par l’activité Conseil en développement, la Cie définit et met en œuvre des moyens opérationnels destinés au financement de la croissance des entreprises technologiques.

La stratégie adoptée consiste à nous intéresser prioritairement aux entreprises à fort potentiel de croissance, disposant d’une équipe de management adaptée à la performance attendue.

Les profils types des interventions :

  • Définition et mise en œuvre d’un business plan vers une levée de fonds destinée au financement d’une offre technologique sous la forme d’une « idée » innovante (logiciels, services, matériels) ;
  • en « création » ou « post création » sous la forme d’un prototype (logiciels, matériels, ...) ;
  • ou en développement :
    1. Capital d’amorçage
    2. Capital risque
    3. Capital développement
    4. LBO, MBO, MBI, OBO ...
    5. Introduction en Bourse


Chaque intervention est menée par un Directeur Associé de la compagnie, responsable de l’organisation des compétences internes à réunir et à dimensionner pour chaque projet lié au financement de la croissance.

Les principaux objectifs attendus :

  • Renforcer ses fonds propres ;
  • Trouver les financements nécessaires à la croissance interne ou externe grâce à des levées de fonds immédiates ou à terme ;
  • Obtenir une liquidité du capital ;
  • Développer la notoriété d’un produit ou d’une offre de services innovante ;
  • Chercher une valorisation dans une perspective de cession de l’entreprise à moyen, long terme ;
  • ...


Une assistance adaptée et personnalisée

Les intervenants de la Cie disposent d’une solide expérience d’investissement et en particulier dans les situations les plus complexes, auprès des entreprises technologiques de toutes tailles et sans limite géographique.

Qu’il s’agisse d’une première étape de la vie d’une entreprise ou en phase de développement, les solutions en ingénierie financière proposées par ses experts sont nombreuses, adaptées et personnalisées au plus grand nombre des situations. Ils interviennent également lorsqu’il s’agit d’un retrait de la cote ou toute forme de restructuration du capital.

En étroite collaboration et en complément de ses interventions auprès de ses partenaires financiers historiques, la Cie agit également spécialement en tant qu’investisseur en capital d’amorçage.

Quelques définitions :

  • LBO (Leverage Buy Out) et MBO (Management Buy Out)  : financement de la croissance, transmission, opération de rachat d'une société par ses cadres dirigeants, réorganisation de l’actionnariat. L'opération est mise en œuvre avec le soutien d'un investisseur en capital qui apporte les fonds propres nécessaires et prend la responsabilité de l'ingénierie financière de l'opération en se chargeant notamment de mobiliser les concours bancaires nécessaires à l'opération.
  • MBI (Management Buy In) : se distingue du MBO dans la mesure où l'opération n'implique pas des cadres de l'entreprise mais des dirigeants-repreneurs extérieurs à celle-ci.  Cette solution de reprise est parfois la seule possible quand la société ne dispose pas en interne d'un dirigeant ou d'une équipe de direction capable de reprendre la responsabilité de la société.
  • OBO (Owner Buy Out) : est un MBO dont l'initiateur n'est autre que l'actionnaire dirigeant de la société.  Cette opération lui permet de réaliser son patrimoine tout en conservant la direction de la société et une participation dans la holding de reprise.


Toutes ces opérations (MBO, MBI et OBO) sont structurées à travers une holding de reprise dont les fonds propres sont constitués par l'investisseur financier et le ou les dirigeants impliqués dans l'opération.  C'est cette holding de reprise qui contracte la dette bancaire et acquiert 100% du capital de l'entreprise rachetée.